ÊTRE RESPONSABLE

La responsabilité est le principe biblique selon lequel l’homme est tenu de rendre compte de ses pensées, de ses paroles et de ses actes.

La Bible enseigne que tous les hommes sont responsables devant Dieu parce qu’ils l’ont connu à travers la révélation générale dans la nature.

Romains 1 : 21 puisqu’ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.

Le monde entier (nous y compris) sommes coupables devant Dieu.

Romains 3 : 19 Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu.

Car « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu »

Romains 3 : 23 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ;

Cela signifie que l’homme ne peut être au bénéfice de la grâce divine tant qu’il ne reconnait pas son péché et la grandeur de Dieu.

Ceux qui connaissent la volonté révélée de Dieu (nous les croyants et enfants de Dieu) portent une responsabilité plus grande que ceux qui ne connaissent pas le Seigneur Dieu.

Israël son peuple est plus responsable que les païens, car Dieu s’est révélé à son peuple à travers l’alliance du Sinaï

Deutéronome 10 : 12 Maintenant, Israël, que demande de toi l’Éternel, ton Dieu, si ce n’est que tu craignes l’Éternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, d’aimer et de servir l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme ;

Jésus a clairement lié la responsabilité de la connaissance à la mise en pratique.

Luc 12 : 47 Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n’a rien préparé et n’a pas agi selon sa volonté, sera battu d’un grand nombre de coups.

Dans l’Église, la responsabilité individuelle et celle des uns pour les autres se conjuguent pour le progrès de tous. Notre vie appartient à Dieu et Dieu sen sert pour sa gloire même si cest par notre souffrance.

Galates 6 : 2, 4 et 5 Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ. Que chacun examine ses propres œuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non par rapport à autrui ; car chacun portera son propre fardeau.

Chacun rendra compte pour lui-même de ce qu’il a fait.

Romains 14 : 12 Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour luimême.

Notre attitude envers les autres.

Éphésiens 4 : 25 C’est pourquoi, renoncez au mensonge, et que chacun de vous parle selon la vérité à son prochain ; car nous sommes membres les uns des autres.

Cela implique aussi une certaine responsabilité collective. Jésus a illustré cette responsabilité collective en prédisant un même sort aux habitants de Chorazin et de Bethsaïda.

Matthieu 11 : 21 Malheur à toi, Chorazin ! malheur à toi, Bethsaïda ! car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre.

Nous qui croyons en Jésus-Christ comme Sauveur, nous sommes libérés du jugement à venir. Cependant, nous devons lutter contre le péché dans notre vie.

Galates 5 : 16-25 Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Or,les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à JésusChrist ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit.

Ainsi, la grâce et le pardon viennent au secours de notre culpabilité, du jugement à venir, mais nous avons le fardeau et la responsabilité de glorifier Dieu devant Lui et les hommes en tout temps.

Back to Top