MARCHER ET VIVRE SELON L’ESPRIT

Laisser vivre notre nouvelle vie signifie de marcher et vivre selon la puissance de Dieu par son Esprit. Il faut que vous naissiez de nouveau afin de recevoir la puissance de lEsprit pour obéir et mettre en pratique la Parole de Dieu.

Vivre notre nouvelle vie, cest de vivre avec un cœur nouveau.

Ézéchiel 36 : 26 Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre (loi sur des pierres), et je vous donnerai un cœur de chair (loi dans notre cœur).

La dureté de la pierre pour laffection du cœur

Marc 16 : 14 Enfin, il apparut aux onze, pendant qu’ils étaient à table ; et il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur cœur, parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu ressuscité.

Jésus se présenta devant les onze ce même dimanche soir. Bien que le groupe des disciples soit désigné comme « les onze », ils n’étaient en fait que dix présents ce soir-là, car Thomas n’était pas du nombre.

Jésus reprocha aux siens de n’avoir pas cru à la réalité de sa résurrection annoncée par Marie et quelques disciples. Marcher selon notre nouvelle vie signifie de croire que Jésus-Christ est ressuscité et que nous marchons sous son regard qui est constamment sur nous.

Ézéchiel 36 : 27 Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois.

Galates 5 : 16 Marchez selon l‘Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair.

Nous devons vivre notre nouvelle vie, cest-à-dire de marcher selon l’Esprit, et non selon la chair. Marcher selon linfluence et la puissance de l’Esprit, c’est lui permettre d’exercer son efficacité.

La nouvelle naissance, la naissance de lEsprit, naitre den haut, cest de rester en communion avec Dieu.

Par ce fait, nous devons prendre nos décisions à la lumière de Sa Sainteté.

Le ministère de l’Esprit consiste à solliciter le croyant à s’engager pour le Seigneur Jésus et de mettre en pratique sa Parole par Sa puissance.

Quand nous marchons ainsi selon l’Esprit, la chair et la vie égoïste, est doivent être considérée comme morte. Nous ne pouvons pas être engagés en même temps par Christ et par le péché. Nous ne pouvons pas affirmer que nous marchons par la Puissance de lEsprit en pratiquant le péché.

Galates 5 : 25 Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l‘Esprit.

1 Corinthiens 2 : 14 Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge.

Ceux qui n’ont pas l’Esprit de Dieu en eux sont destinés à la perdition éternelle.

Toutes leurs actions n’ont qu’un but, la satisfaction de leur appétit charnel. Les besoins des 5 sens de l’homme animal.

Leur gloire est dans ce monde. Ils sont fiers des choses dans ce monde et de leur réussite personnelle.

Ils ne se préoccupent que des choses de la terre. La nourriture, les vêtements, l’honneur, le confort et les plaisirs priment tout pour eux.

La pensée du ciel et de l’éternité ne les empêche pas de se vautrer dans les péchés de ce monde.

Ils agissent comme s’ils allaient vivre éternellement dans cette dimension.

Colossiens 3 : 5-9 Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l’impudicité, l’impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie. C’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion, parmi lesquels vous marchiez autrefois, lorsque vous viviez dans ces péchés. Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l’animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche. Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses œuvres,

il est dit que nous sommes morts. Nous devons maintenant faire mourir ce qui, dans nos membres, est terrestre. Ces deux versets illustrent clairement la différence entre la position du croyant et son état.

Qui sommes-nous en Christ par rapport à notre état dans ce monde. Ce que nous sommes en nous-mêmes. Notre identité et position sont le don de Dieu par la foi en Christ.

  • Les passions marquent un désir fort et non réfréné.
  • Les mauvais désirs concernent des envies intenses et parfois violentes.
  • La cupidité est synonyme de convoitise ou de désir d’avoir plus.
Back to Top