L’AMOUR DE CHRIST NOUS PRESSE

2 Corinthiens 5 : 6 Nous sommes donc toujours pleins de confiance, et nous savons qu’en demeurant dans ce corps nous demeurons loin du Seigneur

C’était la ferme assurance de ces précieuses réalités qui permettait à Paul de ne pas perdre courage. Il savait que tant qu’il demeurait dans ce corps, il restait loin du Seigneur. Cette situation n’était évidemment pas idéale pour lui, mais il était prêt à l’accepter, pourvu qu’il puisse servir le Seigneur ici-bas et être une aide pour le peuple de Dieu.

2 Corinthiens 5 : 7 … car nous marchons par la foi et non par la vue,

Aussi longtemps que nous serons dans ce corps, notre vie avec le Seigneur sera vécue avec moins de proximité et d’intimité que lorsque nous pourrons le contempler par la vue.

2 Corinthiens 5 : 8 … nous sommes pleins de confiance, et nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur.

Paul est tellement rempli de confiance en pensant à la réalité bénie qui l’attend, qu’il préfère quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur.

Paul a dit qu’il soupirait après un corps glorifié ; ici, il déclare qu’il aime mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur.

Plusieurs chrétiens utilisent le verset 17 qui confirme que nous sommes une nouvelle créature en Christ. Cependant, il faut l’interpréter dans le contexte.

2 Corinthiens 5 : 14 Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts ;

Le verset 17 qui est inspiré par le Saint-Esprit est lié au verset 14. Nous devons débuter par se poser la question suivante :

Quelles sont les raisons qui ont poussé l’apôtre Paul à servir le Seigneur Jésus-Christ d’une manière si infatigable et si désintéressée ?

L’amour de Christ

S’agitil de l’amour de Christ pour nous, ou de notre amour pour lui ? La seule raison qui nous pousse à aimer, c’est qu’Il nous a aimés le premier.

2 Corinthiens 5 : 15 et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour euxmêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.

Le raisonnement de Paul est : Pourquoi est-Il mort pour tous ?

Pour que ceux qui vivent par la foi en Lui ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour Jésus-Christ le substitut.

Le Seigneur Jésus-Christ a subi le châtiment qui nous était destiné, non pas pour nous permettre de continuer à mener une existence d’enfant roi et égoïste au gré de nos convoitises, mais plutôt pour que nous lui abandonnions nos vies dans un élan de piété volontaire et avec enthousiaste.

2 Corinthiens 5 : 16 Ainsi, dès maintenant, nous ne connaissons personne selon la chair ; et si nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière.

Lorsque quelqu’un est une nouvelle créature en Christ, il cherche à servir avec dévouement et non pas pour tirer des gloires. De plus, ils ne regardent pas à leur performance, apparence, mais d’avoir le cœur humble.

Lorsque quelqu’un vient à Christ, il est une nouvelle création.

C’est une chose de considérer Jésus comme le charpentier de Nazareth ou même comme le Messie terrestre ; c’en est une autre de le vénérer maintenant comme Christ glorifié qui siège à la droite de Dieu.

2 Corinthiens 5 : 17 Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Si quelqu’un est en Christ, il est sauvé et il est une nouvelle création.

Ce verset fait partie des versets favoris que les nouveaux convertis qui aiment citer et utiliser.

Ce verset prête parfois à confusion. Plusieurs sont enclins à penser que si une personne est sauvée, ses anciennes mauvaises habitudes, ses mauvaises pensées, ses convoitises charnelles et autres péchés ont disparu à jamais.

Nous savons bien que ce n’est pas vrai. Ce verset ne traite pas de la vie pratique du croyant, mais de sa position. En réalité, la transformation se fait de progrès en progrès par la pratique de la Parole.

Car il est bien précisé : si quelqu’un est en Christ.

Les mots-clés du passage « En Christ » les choses anciennes sont passées et toutes choses sont devenues nouvelles. Hélas, « en moi » tout cela n’est pas encore réalisé !

Mais en progressant dans la vie chrétienne, je ferai tout pour que ma vie pratique soit en harmonie avec ma position et un jour, ce jour glorieux, lorsque le Seigneur Jésus reviendra, les deux seront en total accord.

2 Corinthiens 5 : 18 Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation.

  • Tout cela vient de Dieu
  • Dieu est la source
  • Dieu est l’auteur de tout

Il n’y a donc pas de place pour l’orgueil humain.

Back to Top