QUATRE VERSETS MAGNIFIQUES QUI RÉSUMENT NOTRE SALUT

Tite 2 : 11 Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.

La grâce de Dieu est son amour pour nous.

Un comportement conséquent de tous les enfants de Dieu. Il fait remarquer qu’un des grands buts de sa grâce et de notre salut consiste à vivre dans une sainteté de progrès en progrès.

Car la grâce de Dieu a été manifestée. Dans ce contexte, la grâce de Dieu est ici identifiée au Fils de Dieu.

Jean 1 : 14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

Il apparut en vue du salut pour tous les hommes. Son œuvre de substitution est suffisante pour la rédemption de tous les hommes.

Un pardon honnête est offert à tous. Mais seuls ceux qui reçoivent réellement le Seigneur comme leur Sauveur sont sauvés.

12 Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété

  • La grâce nous forme à l’école de la sainteté
  • Elle nous apprend à renoncer à certaines choses
  • La grâce nous apprend à vivre sobrement

Selon la sagesse et la justice :

Ce sont ces vertus que la grâce nous enseigne et qui doivent nous caractériser dans ce monde entièrement voué à la dissolution.

Le monde n’est que le lieu de notre pèlerinage et non notre patrie finale.

13 en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus–Christ,

alors que nous vivons dans le monde en tant qu’étrangers, une merveilleuse espérance nous anime :

La manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ.

Nous voyons l’enlèvement, quand Christ apparaitra en gloire à son Église, son Épouse et la transfèrera au ciel.

Jésus-Christ vient comme Époux, l’Épouse doit être prête et Elle doit s’attendre à son arrivée en un instant.

14 qui s’est donné lui–même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres.

Christ s’est livré pour se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui.

Il n’est pas mort pour faire de nous un peuple égocentrique, excentrique ou privilégié aux yeux des hommes.

Cependant, il fait de nous un peuple qui, d’une manière spéciale, lui appartient, et non au monde ni à nous-mêmes. Et Il s’est donné lui-même afin que nous soyons zélés pour les bonnes œuvres.

Nous devrions accomplir avec enthousiasme des actes d’amour.

Le verset 15 : Dis ces choses, exhorte, et reprends, avec une pleine autorité. Que personne ne te méprise.

Back to Top