LES ÉLÉMENTS FONDAMENTAUX DU VAINQUEUR

1 Jean 5 : 4 parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde ; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi.

Matthieu 6 : 21 Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.

2 Pierre 2 : 19 ils leur promettent la liberté, quand ils sont euxmêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui.

Matthieu 7 : 14 Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.

Jean 14 : 6 Il dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Le cri de reconnaissance au début de ce verset peut se comprendre de deux manières au moins. Il peut signifier : « Grâces soient rendues à Dieu parce que la délivrance vient par Jésus-Christ notre Seigneur », ou il peut constituer un aparté par lequel Paul remercie Dieu par le Seigneur Jésus de ne plus êtrel’homme misérable du verset précédent.

Le reste du verset résume le conflit entre les deux natures avant d’en être délivré. Avec son entendement renouvelé, ou sa nouvelle nature, le croyant se soumet à la loi de Dieu, mais par la chair (ou la vieille nature) il demeure esclave de la loi du péché. Le chemin de la délivrance est expliqué dans le chapitre suivant.

Romains 7 : 25 Grâces soient rendues à Dieu par JésusChrist notre Seigneur !… Ainsi donc, moi–même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.

Il faut que lhomme reconnaisse quil est errant, quil est aveugle, quil est déchu, quil est perdu et quil a besoin dune intervention de Dieu dans sa vie.

Esaïe 53 : 6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie ; Et l’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous.

Psaumes 14 : 2 L’Éternel, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, Pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, Qui cherche Dieu.

Jean 8 : 24 C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés ; car si vous ne croyez pas ce que je suis (Jésus le Christ), vous mourrez dans vos péchés.

Romains 3 : 11 Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu ;
Romains 3 : 23 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ;

Il faut naitre de nouveau, naitre par lEsprit de Dieu pour donner suite à une réalisation réelle de son état et de placer sa foi en Jésus-Christ.

Jean 3 : 7 Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau.

Il faut élever l’œuvre accomplie par Jésus-Christ à la croix. Seul le sacrifice de sa vie à la croix et son sang versé est justice devant Dieu.

Jean 3 : 14 Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé,

Le Seigneur Jésus révèle à Nicodème une vérité céleste. Comment la nouvelle naissance peut-elle se produire ?

Il faut d’abord que le péché de l’homme reçoive son châtiment. Nul ne peut aller au ciel tout en demeurant dans ses péchés.

Comme Israël errait dans le désert en direction de la Terre promise, les enfants d’Israël cédèrent au découragement et à l’impatience.

Ils laissèrent éclater leur mécontentement à l’égard de l’Éternel.

Luc 21 : 28 Quand ces choses commenceront à arriver, redressezvous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche.

Quand les survivants crièrent au Seigneur dans la repentance, le Seigneur dit à Moïse de fabriquer un serpent d’airain et de le placer sur une perche.

Les Israélites qui avaient été mordus et regardaient le serpent furent miraculeusement guéris.

Jésus cite Nombres 21 : 4-9 pour illustrer comment la repentance et la nouvelle naissance se produit.

Nombres 21 : 4-9 Ils partirent de la montagne de Hor par le chemin de la mer Rouge, pour contourner le pays d’Édom. Le peuple s’impatienta en route, et parla contre Dieu et contre Moïse: Pourquoi nous avez–vous fait monter hors d’Égypte, pour que nous mourions dans le désert ? car il n’y a point de pain, et il n’y a point d’eau, et notre âmeest dégoûtée de cette misérable nourriture. Alors l’Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants ; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël. Le peuple vint à Moïse, et dit : Nous avons péché, car nous avons parlé contre l’Éternel et contre toi. Prie l’Éternel, afin qu’il éloigne de nous ces serpents. Moïse pria pour le peuple. L’Éternel dit à Moïse : Faistoi un serpent brûlant, et placele sur une perche ; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie. Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche ; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d’airain, conservait la vie.

Les hommes et les femmes ont été mordus par la vipère du péché et se trouvent condamnés à une mort éternelle.

Le serpent d’airain est une image (ou un type) du Seigneur Jésus. L’airain, dans la Bible, représente le jugement.

Le Seigneur Jésus était sans péché et n’aurait jamais dû être puni, mais Il prit notre place et porta le jugement que nous méritions.

La perche évoque la croix du Calvaire sur laquelle le Seigneur Jésus fut élevé.

Nous sommes sauvés en regardant à lui par la foi.

Hébreux 12 : 2 ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.

Jacques 1 : 25 Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui–là sera heureux dans son activité.

Il faut que la vie de Christ « CROISSE » et que le « NOUS » diminue.

Jean 3 : 30 Il faut qu’il croisse, et que je diminue.

Galates 2 : 20 J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui–même pour moi.

Il faut aimer Dieu en Esprit par Jésus-Christ, la Parole de Dieu faite chair et en qui Dieu est venu parmi nous. Et en vérité, cest-à-dire :

Par lobéissance qui signifie de mettre en pratique la Parole.

Jean 4 : 24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorentl’adorent en esprit et en vérité. Jean 14 : 15 Si vous m‘aimez, gardez mes commandements.

Romains 2 : 13 Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés.

Jacques 1 : 22-23 Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vousmêmes par de faux raisonnements. Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel.

Back to Top