De Victoire en Victoire

La puissance de Christ qui nous libère

L’œuvre de Dieu en nous afin de faire son œuvre

Jean 8 : 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

Dieu a débuté et Il finira la bonne œuvre commencée. La bonne œuvre désigne salut afin que nous soyons avec Lui pour l’éternité.

Philippiens 1 : 6 Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de JésusChrist.

Le bras de Sa puissance l’achèvera

Jean 10 : 28-30 Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père nous sommes un.

Romains 8 : 33 Qui accusera les élus de Dieu ? C’est Dieu qui justifie ! Qui les condamnera ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous !

Sa promesse est Oui et Amen

1 Jean 2 : 14 Je vous ai écrit, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin.

Il est fidèle et Il ne peut mentir

2 Timothée 2 : 13 si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier luimême.

Matthieu 11 : 28-30 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

Le dessein de Dieu est d’amener de nombreux fils à la gloire et limage de Christ

Romains 8 : 29-30 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premierné entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. Que dirons–nous donc à l’égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?

Nous sommes prédestinés à être semblables à l’image de son Fils.

Que des pécheurs impies soient un jour transformés à l’image de Christ par un miracle de la grâce constitue l’une des vérités les plus extraordinaires de la révélation divine.

C’est une marche de progrès en progrès

1 Thessalonique 4 : 1 Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c’est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès.

Dieu nous demande de marcher de progrès en progrès avec sa grâce qui est une puissance.

Marcher dans la sainteté afin de plaire à Dieu car nous avons lassurance que cette marche se termine par notre rencontre avec Lui.

Notez la similarité :

  • Hénoch marcha avec Dieu, 300 ans sur 365 ans.
  • Hénoch était agréable à Dieu, Hénoch fut enlevé.
  • La sainteté est un processus, non un accomplissement.

Avoir confiance en Christ

2 Timothée 1 : 12 Et c’est à cause de cela que je souffre ces choses ; mais j’en ai point honte, car je sais en qui j’ai cru, et je suis persuadé qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour–là.Ce jour-là est une expression de Paul. Elle se réfère à la venue du Seigneur Jésus-Christ, et plus particulièrement au tribunal de Christ, où le service pour le Seigneur sera tiré à la lumière et où Dieu dans sa bonté récompensera la fidélité des hommes.

Paul souffrait l’emprisonnement et la solitude.

  • Il n’avait pas hésité à déclarer la vérité de Dieu.
  • Ses lèvres n’avaient pas été fermées par la crainte de sa sécurité.
  • Même jeté en prison, il ne regrettait rien.

Celui en qui Paul avait cru avait la puissance. Quelle puissance ? La puissance de garder son dépôt jusqu’à ce jour-là.

Le dépôt est le salut de Paul, qui était pour lui une certitude, de même que le succès ultime de son service pour Christ sur cette terre.

2 Corinthiens 5 : 10 Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait, étant dans son corps.

Ce qui doit nous pousser à plaire au Seigneur, c’est le fait inévitable de devoir comparaître devant le tribunal de Christ.

  • Il s’agit moins d’une comparution et non de jugement.
  • Toute notre vie sera passée au peigne fin.

Romains 14 : 10 Mais toi, pourquoi juges–tu ton frère ? Ou toi, pourquoi méprises–tu ton frère ? Puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu.

En réalité, chacun de nous comparaîtra devant le tribunal de Dieu. Ce tribunal concerne le service du chrétien, qui sera évalué et récompensé, mais non celui de ses péchés.

Il est impossible que Dieu nous juge

Jean 5 : 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

Romains 8 : 1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en JésusChrist.

Colossiens 2 :14 il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix ;

Même si les péchés commis après la conversion auront affecté notre service chrétien, ils ne seront pas évoqués lors de cette rencontre au tribunal.

Car le jugement de nos péchés a déjà eu lieu, il y a près de 2 000 ans, lorsque le Seigneur Jésus les a portés en son corps sur le bois. Il a subi le plein châtiment que méritaient nos offenses ; il est impossible que Dieu nous juge pour ces mêmes péchés.

Hébreux 9 : 12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.

Hébreux 10 : 10 C’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de JésusChrist, une fois pour toutes.

Dans le passé, l’amour de Christ fut manifesté par l’œuvre de la rédemption.

Romains 5 : 9 A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons– nous sauvés par lui de la colère.

Éphésiens 5 : 27 afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.

Au présent, il se manifeste par son intercession en tant que sacrificateur

Romains 8 : 34 Qui les condamneront ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous !

Dans l’avenir, il sera manifesté par notre glorification. Jésus-Christ est l’assurance de notre gloire à venir.

Colossiens 3 : 4 Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.

Lui-même fera paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable. Elle atteindra alors le sommet de la beauté et de la perfection spirituelle.

Un corps semblable à Jésus-Christ

Philippiens 3 : 21 qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu’il a de s’assujettir toutes choses.

Ce sera un corps réel parfaitement, semblable au corps de résurrection du Seigneur Jésus.

Le corps ne se décomposera plus, ne mourra plus, sera adapté aux conditions de vie célestes et ne sera plus soumis aux limitations temporelles et physiques. On pouvait vraiment reconnaître Jésus après sa résurrection et il ne fait aucun doute que chacun aura sa propre identité physique dans l’éternité.